De nouvelles ambitions pour 2018

ZANFARI SULEIMAN, OK-Junior, MAR, TONY KART / VORTEX / BRIDGESTONE, Lotus, WINTER CUP, LONATO, International Race, 18/02/18, © KSP Reportages

Tirant les enseignements de sa première saison en OK-Junior, Suleiman Zanfari change de stratégie pour 2018. Il a choisi de rouler au sein du team Lotus Racing Karts qu’il connaît bien et qu’il sait capable de se dévouer entièrement à sa cause. Entouré de techniciens de grande valeur, il utilisera sur son châssis Tony Kart des mécaniques Vortex.

ZANFARI SULEIMAN, OK-Junior, MAR, TONY KART / VORTEX / BRIDGESTONE, Lotus, WINTER CUP, LONATO, International Race, 18/02/18, © KSP Reportages

Jeune pilote marocain de 12 ans, Suleiman a fait ses classes en 60 Mini et Rotax Mini Max avant de partir à la découverte de la catégorie internationale OK-Junior en 2017. Suleiman a également eu l’occasion de faire quelques coups d’éclat dans le Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA sous les couleurs du Maroc. Très positif, le bilan de cette première immersion au plus haut niveau de la compétition karting a permis à son entourage d’affiner sa stratégie pour les années à venir.

En 2018, Suleiman va concentrer ses efforts sur les trois compétitions phare de la saison Junior. Il abordera le Trophée Académie de la CIK-FIA avec des prétentions plus affirmées et disputera également le Championnat d’Europe et le Championnat du Monde de la CIK-FIA, dans la catégorie OK-Junior. Conscient de l’importance de la condition physique, il a renforcé son programme d’entrainement hivernal avec la Campos Academy pour arriver en pleine possession de ses moyens au départ de la Winter Cup de Lonato, la 1re épreuve de son programme. À la lumière de son expérience 2017, Suleiman a choisi de faire confiance à Lotus Racing Karts. La complicité entre le pilote et le manager du team, Domen Jerancic, a déjà fait ses preuves par le passé. Suleiman sera coaché comme en 2017 par Karol Basz, pilote chevronné et habile conseiller. Pour la partie technique, l’excellent Gabriele Bassetta sera rejoint par un autre mécanicien de choc, Nicola Boscaini.

Motivé comme jamais, fort d’une bonne expérience et affûté sur le plan physique, Suleiman aborde l’année à venir avec de nouvelles ambitions. Bien entouré de toutes parts, il va pouvoir viser la victoire en 2018.

Français
X