Week-end de rêve au Portugal pour Suleiman Zanfari

Même si le Portugal en plein mois de juillet avait indéniablement des airs de vacances, Suleiman Zanfari n’était pas venu à Braga pour se reposer. Le jeune espoir marocain poursuivait ce week-end son apprentissage du métier de pilote et sa découverte des circuits de karting du monde entier. Il s’alignait cette fois au départ du Trophée Rotax Portugal dans la catégorie Mini Max. Deuxième au classement final de la catégorie, il a médusé la plupart des Portugais présents en assimilant très rapidement les subtilités de leur piste préférée.

À 11 ans, Suleiman Zanfari peaufine son expérience de jeune pilote en participant à des compétitions de karting très variées un peu partout dans le monde. Une semaine plus tôt, il affrontait les rigueurs du climat suédois et réalisait des temps très intéressants lors du Championnat de Suède sur le circuit de Kristianstad bien arrosé par la pluie. Changement de décor radical au Portugal pendant le week-end du 17 juillet avec des températures dépassant les 40° sur le Kartodromo Internacional de Braga, théâtre de plusieurs championnats européens et mondiaux. Suleiman découvrait encore une fois un nouveau tracé très technique dans le cadre du Rotax Max Challenge Portugal. Il devait également s’habituer à une nouvelle marque de châssis et à une nouvelle équipe, Birel ART Portugal. Il bénéficiait pour l’occasion des conseils d’un pilote chevronné en la personne du champion britannique Jordon-Lennox-Lamb.

« Je me suis tout de suite bien entendu avec Jordon. » déclarait Suleiman. « Il a très vite compris comment m’aider à augmenter mes performances. Le circuit n’était pourtant pas facile à apprendre, mais j’ai tout de suite été dans le coup. » Particularité de cette épreuve, les moteurs étaient tirés au sort pour garantir l’équité sportive. Suleiman se voyait attribuer la mécanique n°17, le même numéro que celui d’une de ses idoles, le regretté Jules Bianchi.

En effet, dès les essais libres, Suleiman pointait à plusieurs reprises en haut des feuilles de temps, devant les pilotes portugais plutôt surpris de voir un jeune rival marocain débarquer sur leurs terres avec une telle vitesse. Son aisance se confirmait lors des essais qualificatifs avec une intéressante 2e place à 5 centièmes seulement de la pole position. Il bataillait ensuite dans le top 3 de la course 1 et signait le meilleur tour en course avant de prendre la 3e place sur la ligne d’arrivée. Suleiman se lançait à l’attaque du leader dans la course 2, mais perdait quelques places avant de remonter second sous le damier. Parti 3e de la dernière course, il s’emparait un moment de la 1re avant de conclure à nouveau en 2e position. Aussi régulier que rapide, il se retrouvait à égalité de points avec le vainqueur qui prenait finalement l’avantage au nombre de victoires.

« C’est une grande satisfaction pour moi de terminer second de cette épreuve. » concluait Suleiman. « Je pense avoir franchi une nouvelle étape ce week-end avec Birel ART. Je suis ravi de ma collaboration avec cette grande marque italienne et je remercie Jordon pour sa compréhension et son aide efficace. Je suis plus motivé que jamais pour la suite de mon programme de courses. »

Un déclic s’est visiblement produit à Braga et on attend avec impatience les prochaines prestations du jeune pilote marocain en pleine ascension, à commencer par le Rotax Max Challenge Espagne sur le circuit de Motorland Aragon dans moins de deux semaines.

Français
X